canton de vaud

(Cyber)harcèlement


En quoi consiste le (cyber)harcèlement ?

Les phénomènes de « harcèlement-intimidation entre élèves se caractérisent par les éléments suivants : répétition de violences, phénomène de groupe exerçant une asymétrie et engendrant une incapacité à se défendre pour l’élève qui en est la cible. La pression à la conformité et la peur sont le ciment du groupe qui ne constitue pas un bloc monolithique ». Le harcèlement-intimidation peut prendre des formes très diverses et se produire soit dans la vie réelle (harcèlement-intimidation dit « traditionnel ») soit sur internet (cyberharcèlement-intimidation). Cela se traduit par exemple par des moqueries, des insultes, des humiliations, des rumeurs, des menaces ou du rejet.

Pour gérer les situations de harcèlement-intimidation entre élèves, la méthode de la préoccupation partagée part du principe que chaque élève de la classe peut contribuer à ce que la situation de son ou sa camarade s’améliore. Les témoins vont donc également jouer un rôle dans la résolution de cette situation. Ainsi, des entretiens individuels auront pour but de briser l’effet de groupe. En parallèle, le ou la jeune qui est la cible d’intimidation est accompagné·e et soutenu·e.

Rappel de la loi

Bien que le (cyber)harcèlement-intimidation ne fasse pas l’objet d’une norme pénale spécifique, le Code pénal suisse (CP) punit tout de même certains comportements que l’on retrouve souvent dans les cas de harcèlement-intimidation. Cette remarque est valable que ce soit dans le monde physique ou en ligne. Ainsi, les principales infractions commises sont :

Questions fréquemment posées...

titre parents

Comment faire pour protéger mon enfant des dangers d’internet et des réseaux sociaux ?

Comment faire pour protéger mon enfant des dangers d’internet et des réseaux sociaux ?

  • Il est important de sensibiliser votre enfant à sa réputation numérique (ne pas publier de photos ou de propos intimes sur les réseaux sociaux).
  • Intéressez-vous à ce qu’il fait sur internet et les réseaux sociaux et parlez-en régulièrement avec lui. Il n’est jamais trop tard pour commencer de le faire.
  • Réglez avec lui les différents paramètres de confidentialité pour éviter que son profil soit totalement public.

titre jeunes

Une photo gênante de moi circule, que faire ?

Une photo gênante de moi circule, que faire ?

  • Il faut en parler avec un∙e adulte (parents, adulte de l’école, police).
  • En effet, il n’est pas permis de photographier une personne, de garder sa photo et de la publier sur internet ou les réseaux sociaux sans son consentement. De plus, la diffamation, la calomnie, les injures et les menaces graves sont interdites sur internet et les réseaux sociaux.